Actualité :
 
Brèves - Dates à retenir

Le CNAOL réunit l’ANAOF et la FNAOC La maison du lait accueille aujourd’hui un nouvel organisme : le Conseil National des Appellations d’Origine Laitières (CNAOL), constitué des Syndicats d’Appellations d’Origine de fromages au lait de vache (27), de chèvre (9) et de brebis (2) ainsi que des beurres (3) et crème (1). Les travaux conduits à la Maison du Lait intéressent très souvent les producteurs et transformateurs des produits d’appellation. Très présents sur leurs terroirs, ceux-ci ne sont pas toujours à même de suivre tous les développements de la concertation interprofessionnelle sur des sujets comme la politique laitière nationale et internationale, la promotion des produits laitiers, la recherche sur les technologies fromagères, les avancées en matière de nutrition, l’état de la veille scientifique et sanitaire sur les produits laitiers. Le CNAOL est conçu pour combler ce manque. Il permettra à tous les syndicats d’appellations de se tenir informés des travaux de la filière, et leur permettra d’exprimer dans les instances de la maison du lait la sensibilité de ces produits d’exception qui représentent 16 % des fromages affinés français. Il joue donc un rôle d’intermédiaire actif. La représentation politique des syndicats d’appellations reste assurée par les deux fédérations ANAOF (Association Nationale des Appellations d’Origine Laitières Française) et FNAOC (Fédération Nationale des Appellations d’Origine Contrôlée). Dans les prochains mois le CNAOL devrait composer ses instances, choisir les personnalités qui siégeront dans les conseils de l’interprofession, mais également mettre en place, grâce à l’action du CIDIL, une opération de promotion des produits laitiers d’AOC. Ce nouvel élan donné aux actions interprofessionnelles en faveur des AOC est le résultat d’une concertation approfondie, sous l’égide du Président Jean-Michel Lemétayer, entre le CNIEL, l’ANAOF, la FNAOC et le Comité Plénier Fromages de l’INAO.
Plusieurs demandes de labels ou de certification de conformité pour des produits laitiers ont été déposées au Bureau des Signes de qualité de la DPEI (Ministère de l'Agriculture).
Les cahiers des charges de ces produits ont fait l'objet de consultation publique lors de ces derniers mois.

Fromage de chèvre : pour une certification de conformité. Le cahier des charges déposé par la laiterie Tirballat (Rians), en partenariat avec la coopérative Berry Sud Nord Limousin, concerne des fromages de chèvre au lait cru et des fromages frais de chèvre au lait pasteurisé.

Beurre extra fin : pour une certification de conformité. Le cahier des charges déposé, à l'initiative de la société Bridel, par le PAQ - groupement pour le développement et la promotion des produits agricoles et alimentaires de qualité - concerne un beurre fabriqué à partir de lait frais mis en oeuvre dans les 15 heures suivant la collecte.

Vieux Lille ou gris de Lille : pour un label Fromage à pâte molle, à croûte lavée, fabriqué dans les département de l'Aisne et du Nord. Le cahier des charges déposé par l'Association des labels régionaux du Nord-Pas-de-Calais a fait l'objet d'une consultation publique du 7 août au 7 octobre 2001.

Fromage frais au lait de vache normande : pour une certification. Le cahier des charges déposé par UPRA-Normandie a fait l'objet d'une consultation publique du 4 août au 4 octobre 2001.

Cancoillotte franc-comtoise : pour un label et une IGP. Le cahier des charges déposé par l'Association des fabricants de la véritable cancoillote franc-comtoise a fait l'objet d'une consultation publique jusqu'au 13 septembre pour le label et 14 septembre pour l'IGP.

Une "Autorité alimentaire européenne" en 2002 : l'objectif principal de cette agence sera de "contribuer à un degré élevé de protection de la santé des consommateurs dans le domaine de la sécurité alimentaire" à travers notamment l'évaluation, la gestion et la communication des risques. Elle devra également gérer le système d'alerte en cas de crise. La commission européenne souhaite que l'Autorité alimentaire puisse entrer en fonction dès les premiers mois de 2002. Mais la question du choix de son lieu d'implantation n'est pas encore résolue. Le Commissaire européen, M. Byrne, estime que cette localisation doit être centrale et permettre notamment un accès facile pour les scientifiques européens participant aux nombreux comités et panels scientifiques (3.000 par an environ). Plusieurs villes ont posé leur candidature pour accueillir la future Autorité alimentaire : Lille, Barcelone, Helsinki, Parme et Luxembourg. Cette question devrait être tranchée par les chefs d'Etats européens lors de leur sommet à Laeken en Belgique, le 15 décembre 2001.

Nouvelles des AOC
Banon : l'enquête publique sur le projet de définition de l'aire géographique de production de l'appellation Banon, tel qu'approuvé par le CNPL (INAO), lors de sa séance du 25 octobre 2001 débutera le 15 décembre 2001 pour une durée de deux mois.
Ossau-Iraty : le décret du 23 novembre 2001 modifiant le décret du 29 décembre 1986 relatif à cette appellation est paru au JO du 27 novembre 2001.
Morbier : la demande d'enregistrement d'AOP fromagère déposée par la France a été publiée au JOCE du 25 septembre 2001.
Notification à Bruxelles de modifications de décrets AOC : certaines appellations laitières, déjà reconnues en AOP, ont subi des modifications dans leurs conditions de production ou leur aire de production. C'est le cas des fromages suivants : Brocciu, Epoisses, Salers, Laguiole, Comté, Mont d'Or et Reblochon. Signalées à la Commission européenne, ces modifications ont fait l'objet d'une publication au JOCE du 23 octobre 2001. Demande d'enregistrement en AOP : la demande déposée à Bruxelles par l'Espagne concerne deux fromages au lait de chèvre "Queso de Murcia" (JOCE du 6 septembre 2001) et "Queso Palmero" (JOCE du 14 novembre 2001).

Changement de Présidence de la FNEC : Rémi Boudaud, producteur de lait de chèvre dans les Deux-Sèvres, a été élu Président de la FNEC en septembre dernier. Il remplace, Laurence Gueit qui n'a pas souhaité se représenter.

CONGRILAIT 2002 : le congrès international de laiterie se tiendra à Paris, au Palais des Congrès de la Porte Maillot, du 24 au 27 septembre 2002. Une date à retenir !

L'ANAOF au pays d'Auvergne : le prochain congrès de l'ANAOF se tiendra les 5, 6 et 7 juin 2002 en Auvergne. Nous serons reçus par les syndicats de la Fourme d'Ambert, la Fourme de Montbrison et le Bleu d'Auvergne.

Jean Le Vourch, Président du CNIEL : M. Jean Le Vourch a été nommé Président du Centre National Interprofessionnel de l'Economie Laitière lors de l'Assemblée Générale du 11 décembre 2001. M. Le Vourch est par ailleurs Président du Groupe EVEN, Président de la Fédération Nationale des Coopératives Laitières, Président de l'Association pour la Transformation Laitière et Président de la Caisse de Crédit Agricole du Finistère. Il succède à M. Jean-Michel Lemetayer, Président de la F.N.S.E.A., Président de la Fédération Nationale des Producteurs de Lait et Président du SPACE.